La Détox, les marketeurs et moi

Certaines choses auront toujours le don de me surprendre. Et l’une d’entre elle, c’est la capacité qu’ont les marketeurs pour transformer un mode de vie en véritable tendance.

Dans les années 2000, il fallait être écolo, manger bio, se déplacer à vélo et consommer local. Il fallait remplacer les bains par des douches rapides et utiliser de la cendre pour nettoyer ses vitres. Soit. Dans les années 2000, il fallait être Green sous peine de passer pour un destructeur capitaliste. C’était l’émergence des bobos et de tout ce qui va avec. Non pas que je critique, il parait que j’en fais parti. Il parait.

Aujourd’hui, en plus d’être green, il faut aussi savoir prendre soin de soi. En 2016, notre corps doit être un temple dédié à la vitalité et au bien être. Rien que ça. En 2016, il faut boire des litres de jus détox, bannir le gluten, être vegan, faire du yoga, du fitness et cuisiner des plats aussi beaux que sains pour ses enfants parfaits dans son appartement parfait. #happymama le retour.

Ouais. Rien que ça.